Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GAÏA Info Plus…

Wo-Men s Massage pour Hommes et femmes

25 Septembre 2020 , Rédigé par Gilles Morand

Se faire masser par un homme lorsque l’on est un homme :


Dès lors qu’il est clairement acquis que le massage est un véritable soin et non une simple séance de « papouilles », les réticences s’estompent. Et on acceptera plus facilement d’être massé indifféremment par un homme ou par une femme. En outre, il existe une plus grande timidité chez les hommes qui ont moins l’habitude de confier leur corps à autrui, que les femmes, habituées à recevoir des soins esthétiques, épilations, etc. Bien souvent, cette réticence est levée après avoir tenté l’expérience grâce au professionnalisme des prestataires.


Inconsciemment, le massage exercé par une femme est imaginé comme étant plus doux tandis qu’un massage réalisé par un homme va être pensé comme étant plus puissant, tonique et profond. Cette idée vient à tort de la force associée à la masculinité; la féminité étant associée à la douceur.

Wo-Men s Massage pour Hommes et femmes

To be massaged by a man when you are a man :
Once it is clearly understood that a massage is a real treatment and not just a simple session of "taste buds", the reluctance to do so fades away. And one will more easily accept to be massaged by a man or a woman. In addition, there is greater shyness among men, who are less used to entrusting their bodies to others, than among women, who are used to receiving beauty treatments, depilations, etc. This reluctance is often overcome after having tried the experience thanks to the professionalism of the providers.


Unconsciously, a massage performed by a woman is imagined to be gentler, while a massage performed by a man is thought to be more powerful, tonic and deep. This idea comes wrongly from the strength associated with masculinity; femininity being associated with softness.

Wo-Men s Massage pour Hommes et femmes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article