Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GAÏA Info Plus…

Neurologique de Timothy Leary, PhD.

13 Mai 2020, 07:09am

Publié par Gilles Morand

LA QUESTION D'UNE ĒTHIQUE ET D'UNE POLITIQUE NEUROLOGIQUES

    Cet essai tente de présenter en raccourci une philosophie complète de l'évolution. Nous prenons pour acquis «sans révision, ni remise en questions» les faits et théorie établis par la physique nucléaire, I ‘astronomie. la générique, l’éthologie, I’engrammage expérimental, la neurologie et Ia psychologie de comportement expérimental.

  C'est sur la base de tant d’évidence scientifique et sur notre expérimentation et ce, dans toutes Ies dimensions imaginables du L.S.D. que nous sommes en mesure de présenter ici:

1. Une cosmologie neurologique, soit une théorie des origines de l'évolution et du sens de la vie sur et en dehors de cette planète.

2. Une politique neurologique, définissant les prospectives de base de la liberté et du contrôle social.

3, Une épistémologie neurologique, soit une théorie de ce qui est subjectivement vrai et ce qui est l’évidence consensuelle

4. Une éthique neurologique, définissant ce qui est subjectivement bon et ce qui est consensuellement vertueux.

5. Une esthétique neurologique, définissant ce qui est beau.

6. Une ontologie neurologique, soit une théorie des sept paliers de la réalité et de leurs interactions.

7. Une thérapeutique neurogénétique, eschatologique, définissant le cours naturel et sain tant de l'évolution individuelle que de l'évolution de I ‘espèce.

LE TRAITETMENT DE LA SCHIZOPHRÉNIE DU PREMIER CIRCUIT

Le traitement de I‘enfant autiste est donc, d'après notre théorie, une chose simple.

Le problème de I ‘enfant schizophrène est que les personnes (les autres) ont été, au départ, imprimées comme négatives-dangereuses, d'où empêchement d'un apprentissage conditionné de la réalité humaine.

La solution est de suspendre le premier engramme pour permettre un ré-engrammage impliquant, cette fois, une orientation positive vers la mère. Cette suspension des engrammes et I ‘accès à de nouveaux engrammes sont réalisés par le démantèlement des patrons synaptiques biochimiques définissant la programmation des circuits neuraux.

C'est Ie rôle des drogues psychédéliques comme le L.S.D. de suspendre les engrammes et les réseaux conditionnés. Après que le L.S.D. ait été donné à l‘enfant autiste, la mère ou la personne-mère prodigue à I ‘enfant, et ce, pendant huit heures, chaleur, nourriture et de doux , tendres et sereins stimuli. Le message du nouvel engramme est: «Tu es en sécurité», «Nous sommes en sécurité». C'est à partir de ce nouvel engramme d'une personne positive que la mère continue à renforcer les stimuli de sécurité. Trois ou quatre de ces séances de ré-engrammage suivies de répétitions  de stimuli sécurisants devraient assurer le maintien d’un engramme positif du circuit bio-végétatif et du système de conditionnement.

Commenter cet article