Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MASSAGES Info Plus…

Mort de nos insectes à vitesse grand V

13 Juillet 2019 , Rédigé par Gilles Morand

Conscience sociobiologique ; conscience unicellulaire, conscience de notre soi véritable unique; jouissance passive et réceptive de la connaissance de l’ADN; clônage, élevage.

 

 

 

Sur notre Terre-Mère,  maintien de la faune dans les parcs nationaux, les pourvoiries et les réserves fauniques : bisons en Alberta au Canada. De grâce, le braconnage n’est plus de mise…

 

La culture organique (les aliments biologiques)

Une terre cultivée organiquement prend cinq années à préparer son sol afin d’accueillir une quelconque plantation en vue d’une production agricole. Il est à préciser qu’il est primordial de faire une rotation annuelle. Car une fois que la terre a donné certains éléments nutritifs à un végétal en particulier, celui-ci doit être remplacé par un qui demande d’autres éléments nutritifs afin de ne pas épuiser la terre. Par exemple, la tomate se nourrit de nitrate, potassium et autres. L’année suivante elle sera remplacée par la pomme de terre, qui elle, sera remplacée par la laitue qui sera remplacée par la fève ou selon vos besoins. La cinquième année, vous pourriez au choix replanter des tomates.

 

L’hiver, (on nous annonce une autre époque glacière dans très peu de temps,  conséquence du réchauffement climatique, de la fonte constante des glaciers ainsi que de l’augmentation du niveau de la mer, occasionnant, le ralentissement du « Courant Jet », pour ceux qui vivent cette saison froide comme dans nos régions boréales, déposer de la paille ou sciure de bois afin de garder l’humidité à la terre cultivable organiquement.

 

De grâce, laissez les arbres délimiter les terrains agricoles. Ils protègent contre l’érosion des sols par les grands vents et font du même coup un brise-vent fantastique.

 

* Agriculture : bovins, volaille (il existe 125 sortes de poules de race pure à travers le globe). L’agriculture sera de plus en plus difficile (sécheresse/inondations) à travers le monde et les mouvement de masse vers de l’eau et de la nourriture se feront par la migration de millions d’êtres humain en quête d’eau potable et de nourriture pour leur survie. Des guerres s’ensuivront, le terroriste n’est rien en comparaison de ce prochain événement. Une chose est certaine il y aura de plus en plus de pollution donc réchauffement planétaire et plus, de ce fait de nouveaux virus sont à craindre. Pour vous protéger me contacter sans tarder!

 

Horticulture : Grains (blé, orge, seigle, etc.) Étas-Unis et Canada : Réserve mondiale de semis, plus d’un million de graines emmagasinées en creux de montagne,  en Norvège.

 

Pisciculture : Culture de tous les poissons comestibles, en voie d’extinction dans la mer.

 

Apiculture : Les abeilles butineuses maintiennent 1/3 de la végétation mondiale destinée à la consommation humaine, grâce à leur rôle au niveau de la pollinisation globale. Mais attention aux guêpes africaines et leurs dards mortels. Les abeilles sont végétariennes et les guêpes carnivores. Les abeilles meurent actuellement à cause des monocultues (maïs, soja, etc…), Il ne faut pas le déménager d’une culture à  l’autre mais les laisser au même endroit et en culture biologique par surcroît.

 

Pour les races en voie d’extinction, des efforts s’effectuent présentement afin de sauver et refaire les lignées génétiques. (Rhinocéros blanc, certaines espèces de singes, les condors de la Californie, les oiseaux migrateurs dans l’estuaire du St-Laurent au Québec, Canada) etc.

 

Chez l’être humain, seuls les jumeaux ont le même code génétique ou plutôt la même empreinte génétique que la science emploie à des fins juridiques. Que penser du clônage humain ?

 

(Ex L’ADN démystifié, Kishori Aird, Institut Kishori, diffusion Raffin, et, Reconquérir son A.D.N., de Margaret Ruby, Chez Ariane)

 

 Des chercheurs indépendants sont parvenus à prouver avec des tests sanguins que des enfants arc-en-ciel ou nommées indigos??? naissent actuellement avec un code génétique différent.

Ces enfants ont trois hélices «visibles». Grâce à cette troisième hélice, ils possèdent des facultés psychiques extraordinaires, comme la télépathie.

 

On ne parle pas ici de reprogrammation de l’ADN, mais carrément de mutation biologique. Serait-ce le début d’une nouvelle humanité, d’une nouvelle conscience, d’une nouvelle Terre ? De la cinquième race souche dont parlait Edgar Cayce ? Nous faisons tous, autant que nous sommes, partie de la quatrième race souche.

 

À l’approche du grand tournant de Gaïa, les éveillés du monde entier doivent tout faire pour accélérer leur propre élévation vibratoire. La reprogrammation de l’ADN est le passage obligé pour cela, dans l’amour du coeur.

 

Grenouilles-resto*

Un grand nombre de grenouilles sont tuées chaque année en Indonésie et en Thaïlande pour fournir les restaurants d’Europe et d’Amérique : 300 millions dans nos assiettes **. Ceci a des conséquences dramatiques sur la multiplication des insectes dont elles se nourrissent.

 

* Les grenouilles nous apprennent qu’il faut vivre en harmonie avec l’environnement.

** Je ne parle pas ici des cultures de têtards sous contrôle humain, mais du saccage de la nature au profit des ignorants non-éduqués qui malmènent la flore et la faune afin de gonfler leurs comptes en banque.

 

Un autre exemple est l’étude bio-chimique et génétique sur les grenouilles, car on sait que 3/10 des grenouilles, 3 espèces sur 10 disparaissent actuellement. Comme elles respirent et boivent par la peau, ce serait le signe avant-coureur de catastrophe écologique à l’échelle du globe terrestre. Souhaitons que non. Notre air et notre eau seraient-ils en si piteux état ? Les grenouilles nous lancent maintenant le message, car elles sont sensibles aux rayons solaires filtrés par la couche d’ozone… Un regroupement impressionnant de scientifiques dans tous les pays du monde étudient le problème sur le terrain des grenouilles, ces grands batraciens amphibiens.

 

Au temps des premières mines souterraines, les hommes se servaient des «canaris» pour leur annoncer qu’il y avait suffisamment d’air dans la mine pavant d’envoyer les ouvriers y travailler. Les canaris sont très sensibles à leur environnement. Lorsque les canaris mourraient, les hommes ne descendaient pas cette journée-là. Cette technique est rarement mais encore employée de nos jours. (Ex. : la ville surpolluée de Mexico et la Chine)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article