Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GAÏA Info Plus…

Une grande force est déployée en ce moment sur la Terre.

12 Juin 2019 , Rédigé par Gilles Morand

Une grande force est déployée en ce moment sur la Terre.

 

Une énergie toute neuve, qui vise à éveiller la nouvelle conscience des gens, est en train de faire son chemin dans le coeur des humains. En effet, si nous voulons relever le défi de la santé et de la survie humaine, nous parviendrons à une étape primordiale dans notre évolution spirituelle. 

 

Voyez-vous, notre première richesse est la santé. La sagesse de l'humanité: Sauvegarder et protéger autant notre santé physique, émotive et mentale, que spirituelle et écologique.  Sachez que nous sommes les intendants de la Terre et les maîtres incontestés de notre évolution personnelle ou collective par l’effet de nos formes-pensées sur notre vie personnelle notre vie de couple et de cette grande famille globale qu’est l’humanité. Changer ses pensées pour de plus positives et commencez à créer le paradis sur Terre!

 

Une science à courte vue a séparé l’Homme de la nature, sa Nourrice, ouvrant ainsi la porte à une véritable pollution mentale. À la lumière de ces deux constatations, on comprend facilement que l’humanité doit se protéger contre une intoxication générale qui infeste les deux plans physique et mental. Des maladies nouvelles (le SIDA, par exemple) s’ajoutent aux épidémies de

crimes et de suicides. Des guerres de tous calibres témoignent de ce déséquilibre vital qui affecte l’homme contemporain, victime de ses propres apprentis-sorciers.

 

Ceux qui veulent échapper à cette mort lente et certaine ou qui tiennent simplement à résister à cette extinction de la vie planétaire, doivent retrouver la Source de Vie, rétablir le contact vital avec la Nature vivante en revenant aux principes élémentaires d’une saine alimentation, libérer leurs activités quotidiennes de ce stress corrosif généralisé, échapper à la robotisation de leur existence pour jouir du moment présent dans la spontanéité et la joie de vivre.

 

Ce programme n’est certes pas facile à réaliser car nous sommes incessamment influencés par les idées en vogue, les suggestions mitraillées à toute heure du jour et de la nuit par la radio, le petit écran et les autres médias publicitaires.

 

Mais chacun prend conscience qu’il est en lui-même un monde en miniature, un microcosme dont son esprit est le maître désigné sinon incontesté. Il pourra assurément réaliser sa propre libération physique (santé) et spirituelle (épanouissement de sa personnalité).

 

Comme il n’y a pas deux personnes présentant un même degré de vitalité, il s’ensuit que chacune peut exercer une influence sur autrui ou la recevoir. Considérées ainsi, les relations humaines apparaissent sous-tendues par un réseau d’influences énergétiques s’exerçant au-delà des limites du corps physique. Parallèlement donc aux communications verbales et conscientes,

chacun de nous reçoit constamment des messages télépathiques qu’enregistre son inconscient et qui influencent plus ou moins son comportement.

 

Les êtres vivants ne constituent donc pas des monades (être simple, fermé sur lui-même et se suffisant à lui-même) impénétrables. Dans le réseau universel et complexe du rayonnement énergétique, de l’homo luminus, chaque être humain forme un noeud d’énergie plus ou moins intense, plus ou moins cohérent selon la force et l’unification de sa personnalité qui en constitue le noyau. Les influences réciproques entre ces noeuds peuvent être positives ou négatives selon qu’elles renforcent ou désintègrent le noyau, c’est-à-dire la personnalité. L’ensemble de ce rayonnement énergétique constitue le monde des corps énergétiques, monde de lumière, relié au cosmos et sensible aux vibrations planétaires. (Voir mon livre : Massage et polarité, chez de www.editionsdeMortagne.com . pour connaître les correspondances de votre signe zodiacal sur votre corps)

 

2020 Nouvelle Date Butoir!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article